Enter your keyword

SYSTEMES D’INFORMATION GEOGRAPHIQUE

1-Définition du SIG

Dans un sens plus général, le terme de SIG (Système d’Information Géoghraphique) décrit un système d’information qui intègre, stocke, analyse et affiche l’information géographique. Les applications liées aux SIG sont des outils qui permettent aux utilisateurs de créer des requêtes interactives, d’analyser l’information spatiale, de modifier et d’éditer des données par l’entremise de cartes et d’y répondre cartographiquement.

2-Utilisation du SIG

Les SIG offrent toutes les possibilités des bases de données (telles que requêtes et analyses statistiques) et ce, au travers d’une visualisation unique et d’analyse géographique propres aux cartes également :

  • L’analyse spatiale ;
  • La gestion de données et de bases de données géographiques ;
  • L’aide à la décision, notamment pour l’aménagement du territoire comme l’Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen.
  • Les définitions de zones de chalandise, implantations de points de vente, aides au médiaplanning notamment en affichage, optimisation de la distribution d’ISA (imprimés sans adresses) ;
  • La cartographie ;
  • La cartographie réglementaire, destinée à représenter et à rendre opposables les droits à construire sur un terrain particulier
  • L’information géographique bénévole.

Ces capacités spécifiques font du SIG un outil unique, accessible à un public très large et s’adressant à une très grande variété d’applications.

Les enjeux majeurs auxquels nous avons à faire face aujourd’hui (environnement, démographie, santé publique…) ont tous un lien étroit avec la géographie.

De nombreux autres domaines tels que la recherche et le développement de nouveaux marchés, l’étude d’impact d’une construction, l’organisation du territoire, la gestion de réseaux, le suivi en temps réel de véhicules, la protection civile… sont aussi directement concernés par la puissance des SIG pour créer des cartes, pour intégrer tout type d’information, pour mieux visualiser les différents scénarios, pour mieux présenter les idées et pour mieux appréhender l’étendue des solutions possibles.

Les SIG sont utilisés par tous ; collectivités territoriales, secteur public, entreprise, écoles, administrations, états utilisent les Systèmes d’Informations Géographique (SIG). La création de cartes et l’analyse géographique ne sont pas des procédés nouveaux, mais les SIG procurent une plus grande vitesse et proposent des outils sans cesse innovant dans l’analyse, la compréhension et la résolution des problèmes.

3-Les composants d’un SIG

Un Système d’Information Géographique est constitué de 5 composants majeurs :

  • Matériel

Les SIG fonctionnent aujourd’hui sur une très large gamme d’ordinateurs des serveurs de données aux ordinateurs de bureaux connectés en réseau ou utilisés de façon autonome.

  • Logiciels

Les logiciels de SIG offrent les outils et les fonctions pour stocker, analyser et afficher toutes les informations.

Principaux composants logiciel d’un SIG :

  • Outils pour saisir et manipuler les informations géographiques.
  • Système de gestion de base de données.
  • Outils géographiques de requête, analyse et visualisation.
  • Interface graphique utilisateur pour une utilisation facile.
  • Données

Les données sont certainement les composantes les plus importantes des SIG. Les données géographiques et les données tabulaires associées peuvent, soit être constituées en interne, soit acquises auprès de producteurs de données.

  • Utilisateurs

Un Système d’Information Géographique (SIG) étant avant tout un outil, c’est son utilisation (et donc, son ou ses utilisateurs) qui permet d’en exploiter la quintessence.

Les SIG s’adressent à une très grande communauté d’utilisateurs depuis ceux qui créent et maintiennent les systèmes, jusqu’aux personnes utilisant dans leur travail quotidien la dimension géographique. Avec l’avènement des SIG sur Internet, la communauté des utilisateurs de SIG s’agrandit de façon importante chaque jour et il est raisonnable de penser qu’à brève échéance, nous serons tous à des niveaux différents des utilisateurs de SIG.

  • Méthodes

La mise en œuvre et l’exploitation d’un SIG ne peut s‘envisager sans le respect de certaines règles et procédures propres à chaque organisation.