La sécurité sur les réseaux sociaux

Partager

Les réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter, WhatsApp, Tinder, Instagram, Snapchat pour ne citer que ceux-là, sont une façon merveilleuse de rester en contact avec sa famille, de reprendre contact avec ses amis, d’échanger des nouvelles et des photos ou d’exprimer des idées et des opinions.

Ils représentent une façon tout aussi fabuleuse pour des cyber-criminels d’obtenir des informations sur nous. La plupart des gens fournissent sur de tels réseaux un ensemble de renseignements personnels, comme leur lieu de travail, les personnes avec lesquelles ils entretiennent des relations, leurs périodes de vacances, leur adresse civique, etc., sans trop y penser, ce qui permet facilement à ces cyber-criminels d’apprendre beaucoup de choses à notre sujet.

Quelques conseils pour garder confidentiels ses données personnelles

Il est facile de se protéger et de bénéficier des avantages des réseaux sociaux, si l’on ne perd pas de vue les conseils suivants :

  • Toujours vérifier les paramètres de confidentialité et de sécurité du réseau social et les utilisés pour déterminer ceux qui ont accès à vos renseignements personnels.
  • Lire fermement la politique de confidentialité du réseau social.
  • Penser toujours à fermer la session que vous avez ouverte, ensuite fermez le navigateur et videz votre cache
  • Ne mentionnez jamais les renseignements sur vos comptes bancaires et les informations qui lui sont liés
  • Vous devez être la seule personne à connaître vos identifiants (nom d’utilisateur et mot de passe). Il suffit que vous les confiiez à un tiers pour qu’il ait accès à toutes vos informations et éventuellement dérober votre identité.
  • Il vous est conseillé de créer une adresse de mail réservée à chacun de vos réseaux sociaux et utilisez des mots de passe propres à chacun
  • Vous devez éviter d’afficher vos photos qui fournissent un géo-marquage (qui permettent d’identifier les endroits où elles sont prises)
  • Vous devez toujours vérifier avant d’afficher vos photos, si leur affichage ne révèle pas trop d’informations sur vous

Type d’escroquerie sur les réseaux sociaux

De nos jours de nouveaux types d’escroquerie font leur apparition chaque jour sur les réseaux sociaux (pour vous promettre de gagner de l’argent facilement, ou vous faire miroiter une ascension sociale extraordinaire). Bien que de telles promesses soient attrayantes, beaucoup d’entre elles ne servent qu’à propager des virus et des logiciels espions. Ce que nous pouvons vous conseillez c’est de « Cliquez avec précaution ».

Quelques types d’escroquerie :

  • Le détournement de clic ou clickjacking : est une technique malveillante visant à pousser un internaute à fournir des informations confidentielles ou à prendre le contrôle de son ordinateur en le poussant à cliquer sur des pages apparemment sûres
  • La fausse enquête : ce sont des liens hypertexte qui vous sortent de votre réseau social et qui vous demandent votre numéro de téléphone cellulaire. Il s’agit probablement d’une escroquerie
  • L’hameçonnage ou phishing ou filoutage est une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d’identité
  • Une page fictive : il sert de porte d’entrée pour un détournement de clic ou un hameçonnage, en offrant des prix à remettre aux amis
  • Une fausse application : est un type d’escroquerie qui dissimule souvent un hameçonnage, un logiciel malveillant, un détournement de clic ou un virement d’argent
  • Une arnaque populaire : il contient un lien hypertexte avec une fausse mise à jour d’un logiciel qui télécharge un logiciel malveillant qui infecte votre ordinateur, pirate votre profil en ligne et envoie des mails indésirables à vos amis

Il est vrai que tous ces types d’escroquerie existent, cela ne signifie pas que vous devez vous inquiéter exagérément au sujet du réseautage social. L’important est que vous prêtiez une attention particulière et que vous soyez à l’écoute de votre intuition chaque fois que quelque chose de suspect survient.

Partager